La cryothérapie en dermatologie

La cryothérapie en dermatologie a pour objectif de détruire les lésions cutanées en les brûlant par le froid. L’intensité du froid délivré par la congélation est alors contrôlée et limitée à la lésion.

La cryothérapie est un traitement simple et rapide, en cas de lésions superficielles et peu nombreuses.

L’azote liquide médical permet de traiter les lésions cutanées telles que les verrues, les kératoses actiniques ou séborrhéiques, les lentigos et les pendulums.

Comment ça marche ?

Le principe des traitements par le froid est d’appliquer, par projection ou contact direct, une source de froid (-196°C pour l’azote liquide médical) sur les lésions à traiter, afin de créer un véritable « choc thermique« .

L’abaissement très brutal de la température engendre une cristallisation de l’eau intracellulaire à l’origine d’une destruction de la membrane, responsable de la mort de la cellule. Le retour progressif à température ambiante du tissu renforce encore ce processus.

Méthodes d'utilisation

Le cryo spray

Le cryo spray permet de propulser de l’azote liquide médical directement sur la zone à traiter. Le temps d’application est de quelques secondes.

Il est livré avec un jeu complet de buses de pulvérisation permettant de traiter de nombreuses lésions cutanées.

Léger, facile à manier et résistant grâce à sa conception en acier inoxydable, il est doué d’une autonomie de 20 à 24 jours.

Il s’agit du dispositif le plus sécuritaire pour le patient et pour le praticien, évitant toute éclaboussure.

Méthodes d'utilisation

Le coton

Il est également possible d’utiliser un coton-tige ou un porte coton plongé dans l’azote liquide médical au sein d’une cupule en inox et de l’appliquer quelques secondes sur la lésion.

Il faut néanmoins rester vigilant quant à la sécurité de son utilisation et se protéger.

La manipulation de l’azote liquide médical expose à des risques

L’azote liquide ou gazeux est inodore, incolore et sans saveur, il est donc indétectable.

Les principaux dangers liés à l’azote liquide médical sont :

  • les brûlures cryogéniques

La manipulation d’azote liquide médical (à -196°C) provoque des risques de brûlures cryogéniques étant de gravité équivalentes aux brûlures thermiques.

Solutions : Equipements de Protection Individuelle (lunettes adaptées ou visières, gants cryogéniques et chaussures de sécurité)

  • l’hypoxie

L’air que l’on respire est composé de 21% d’oxygène et 79% d’azote et de gaz rares. Nos sens ne nous permettent pas de détecter les variations de concentration des gaz de l’air.

Solutions : présence d’un détecteur personnel d’oxygène et pièces ventilées.

Nous vous aidons à faire les bons choix

  • Une expertise Air Liquide Santé France pour une utilisation de l’azote liquide médical en dermatologie en toute sécurité : 
    • Une gamme dédiée azote liquide médical* pour la dermatologie,
    • Conseil dans le choix des équipements,
    • Des solutions pour limiter les risques.
  • Un espace client personnalisé (commandes, factures…).
  • Une équipe dédiée vous accompagnant de A à Z.
  • Une livraison assurée sur toute la France dans les meilleurs délais.

*L’azote liquide médical est un DM de classe IIa (CE 0459).

Témoignages

"Un dermato sans azote, ça n'existe pas"

« Le cryo spray est pratique, simple d’utilisation et efficace »

Besoin d'informations ? Contactez-nous

*
*
*
*
*